Bénin : « L’Etat de droit a disparu au Bénin » dixit Me Sadikou Alao

Ensemble faisons vivre la démocratie au Bénin
Bénin : « L’Etat de droit a disparu au Bénin » dixit Me Sadikou Alao

L’avocat estime que « l’Etat de droit a disparu au Bénin ». Pour lui, le président Talon détient entre ses mains, « tous les pouvoirs ». Il contrôle naturellement l’exécutif mais aussi le législatif puisque le patron du parlement Béninois clame Urbi et Orbi qu’il soutient ses actions alors que le rôle de son institution est de contrôler l’action gouvernementale. Le pouvoir judiciaire est également instrumentalisé par l’actuel chef de l’Etat selon M Alao…*

Quant à la société civile, “il y a longtemps qu’elle est (sous la coupe du prince) parce qu’elle est la plus nécessiteuse”. Non content de s’être accaparé tous les pouvoirs, l’exécutif fait montre d’autoritarisme selon Me Sadikou Alao. « Il prend des décisions sans consulter personne » . La lutte contre la corruption est devenue une lutte contre les opposants politiques de son point de vue.*

« Quand on ne vous colle pas une infraction fiscale, on vous fait un redressement » explique l’avocat qui a aussi évoqué le cas du député Atao Hinnouho actuellement en prison. Pour lui, le parlementaire est un détenu politique. Il en veut pour preuve toutes les infractions dont on l’a accusé pour pouvoir enfin le mettre sous les verrous.*

*« Atao c’est un détenu politique Si vous savez que l’Etat est passé par la prétendue affaire de faux médicaments.Ils l’ont accusé d’avoir commis une infraction douanière.Voyant que cela ne tenait pas la route, on l’accuse d’avoir agressé des officiers de police judiciaire.On passe d’incrimination en incrimination. Ça veut dire, c’est un détenu politique » se convainc

Maitre Sadikou Alao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *